Certifier les acquis des actifs expérimentés : une piste de développement de la validation des acquis de l’expérience (VAE)

La validation des acquis de l’expérience est un outil susceptible d’accompagner les individus dans leur parcours professionnel. Les compétences acquises sont en effet un point de départ sur lesquelles construire leurs évolutions ou reconversions. Toutefois, estime Gilles Schildknecht, chercheur associé au centre de recherche sur la formation du Conservatoire national des arts et des métiers (CRF/Cnam), chargé de mission du public senior, dans le point de vue qu’il vient d’adresser à Centre Inffo, le paysage dressé par la loi «~pour la liberté de choisir son projet professionnel~» ne lui semble pas favorable à son développement. Ses propos n’engagent que l’auteur de ce point de vue.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 17 janvier 2019.

L’automatisation, la robotisation, la numérisation ou la digitalisation constituent autant d’innovations technologiques qui, par leur nature et l’ampleur de leur diffusion, modifient les modes de production, de consommation et d’échanges de biens et de services, jusqu’à les bouleverser parfois. Dans ce contexte, l’homme a besoin de comprendre, de formuler des hypothèses pour l’action. Les vieux schémas sont bousculés et les actifs doivent s’adapter dans des temps de plus en plus courts. Cette injonction d’adaptabilité se pose de manière brutale à l’ensemble des travailleurs, mais plus particulièrement à ceux qui entament ou vivent déjà une seconde partie de leur vie professionnelle.…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform