« Le système de certification doit s’appuyer sur des références indiscutables » (Jacques Faubert, Fédération des CSFC)

La Fédération des chambres syndicales des formateurs consultants (CSFC) a été reçue au ministère du Travail, le 12 avril. Jacques Faubert, son président, fait le point sur cette entrevue centrée sur les problématiques de qualité et de certification des acteurs de la formation.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 23 avril 2018.

Le Quotidien de la formation - Quel a été l’objet de votre rendez-vous au ministère du Travail~? Jacques Faubert~- Le cabinet de la ministre souhaitait entendre la Fédération des CSFC sur la question de la qualité de la formation et de la certification des acteurs. Nous avons eu aussi l’occasion d’exprimer nos interrogations et nos points de vue sur d’autres aspects de la réforme. Cette rencontre a été constructive, d’autant que l’avant-projet de loi n’est pas figé. Il reste de l’espace pour faire des propositions. QDF~: Concernant la qualité, quelle est votre position~? J. F~: La qualité doit permettre de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Pack Bimédia