Les acteurs de l’apprentissage se repositionnent après l’annonce du projet du gouvernement sur l’apprentissage

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 13 février 2018.

Le gouvernement a rendu ses arbitrages sur la future réforme de l’apprentissage vendredi 9 février. Alors qu’un accord semblait avoir été trouvé avec les Régions, ces dernières ont immédiatement exprimé leur mécontentement. « Le compte n’y est pas », affirmait ainsi François Bonneau, président délégué de Régions de France à la sortie de la réunion à Matignon. De leur côté, les organisations patronales saluent le transfert du pilotage de l’apprentissage aux branches professionnelles, la clarification des responsabilités et la simplification du système. Les organisations syndicales ont pris position sur certains points de vigilance qu’ils défendront dans les prochaines sessions de négociation…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également