Les mesures franciliennes pour contrer la baisse de ressources de ses CFA

« Les centres de formation d’apprentis (CFA), avec les lycées technologiques et professionnels, sont des acteurs essentiels de l’insertion des jeunes et de l’emploi, et en Île-de-France (IDF) peut-être plus qu’ailleurs. » Cependant, a déploré Jean-Paul Huchon, président de la Région IDF, « la réforme du financement de l’apprentissage de la loi du 5 mars 2014 fragilise gravement les CFA franciliens ».

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 08 juillet 2015.

« Quand on me dit, a-t-il poursuivi, que 14 CFA de notre région ont vu le montant de la taxe d’apprentissage qui leur était versée baisser de plus de 40~%, je me demande comment nous allons atteindre l’objectif gouvernemental de 500~000 apprentis d’ici 2017 si l’appareil de formation francilien se dégrade ». Jean-Paul Huchon s’exprimait, le 7 juillet, à l’occasion d’une conférence de presse organisée peu avant la commission permanente du 9 juillet et la séance plénière du Conseil régional du 10 juillet. Suite à la réforme, 78 CFA franciliens sont concernés par une baisse de la collecte de 43…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters