Le Cnefop va examiner les premiers textes d’application de la loi Avenir professionnel

Très attendus par les acteurs de la formation professionnelle et de l’apprentissage, les projets de décrets relatifs à la loi du 5 septembre commencent à arriver, pour avis, au Cnefop. Examinée
en séance plénière vendredi 12 octobre, la première série concerne des dispositions sur l’apprentissage, l’expérimentation du contrat de professionnalisation et l’alimentation du compte personnel de formation (CPF) en euros.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 11 octobre 2018.

En ligne avec les annonces du gouvernement, cette séquence ne crée pas de surprise. Les sujets plus sensibles comme les modalités de fonctionnement de France Compétences, les sections financières, les éléments constitutifs du coût des contrats d’apprentissage ou encore les critères d’agrément des futurs opérateurs de compétences devraient faire l’objet de la consultation du Cnefop le 24 octobre prochain. Alimentation du CPF en euros Le projet de décret sur l’alimentation du CPF confirme les montants de 500 euros par année de travail dans la limite d’un plafond de 5~000 euros et de 800 euros plafonnés à 8~000 euros pour les…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters