Vidal

Par - Le 20 novembre 2007.

Martine Vidal, 58 ans, chargée de mission recherche auprès du recteur-directeur général du Cned et rédactrice en chef de la revue Distances et savoirs, a été élue vice-présidente d’Eden (réseau européen de l’enseignement à distance et du e-learning), le 19 octobre dernier lors de la réunion du bureau exécutif de l’association.

Créé en 1991 et fort de quelque 200 membres institutionnels et 1 000 membres individuels répartis dans une cinquantaine de pays en Europe et dans le monde, Eden vise à promouvoir le développement des modalités innovantes de formation.

Succédant au Britannique Alan Tait, qui en devient le président, Martine Vidal a inauguré son mandat de trois ans en représentant Eden lors de la 13e Conférence internationale de l’enseignement en ligne du consortium nord-américain Sloan, qui s’est tenue du 7 au 9 novembre à Orlando (Floride).

Deux événements d’importance rythmeront ensuite l’année 2008, à commencer par la conférence annuelle d’Eden, qui se tiendra en juin à Lisbonne, sur le thème de l’“inter-culturalité”, suivie du cinquième atelier de recherche Eden, en octobre à Paris. Organisé avec le patronage de l’Unesco et la participation du Cned, cet événement, qui coïncidera avec la présidence française de l’Union européenne et le soixantième anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’homme, s’intéressera au rôle de l’enseignement à distance dans la mise en œuvre du droit à l’éducation. Un sujet qui aura au préalable, précise Martine Vidal, fait l’objet d’un projet éditorial international piloté par Distances et savoirs, et dont le résultat sera mis en ligne au printemps 2008 sur un site commun aux revues partenaires (Journal of asynchronous learning network, Asian journal of distance education, European journal of open and distance learning, International review of research in open and distance learning, Open praxis et Distances et savoirs).

Alors qu’Eden est impliqué dans de nombreux projets européens et multiplie les partenariats d’échanges de bonnes pratiques avec les réseaux étrangers (US distance learning association, Chinese Central Radio and TV University, etc.), Martine Vidal regrette la faible implication de la France dans les instances internationales et espère que les acteurs français sauront profiter de la tenue à Paris de l’atelier de recherche 2008 pour renoncer à l’“autoflagellation” en matière d’e-learning et d’e-formation et se montrer davantage enclins “à apporter et à écouter”.

Nicolas Deguerry

Contact : www.eden-online.org

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters