Muriel Pénicaud annonce un plan stratégique pour l’Afpa en 2018

Venue présenter l’avant-projet de loi «~pour la liberté de choisir son avenir professionnel~» devant la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale mardi 10 avril, la ministre du Travail a estimé qu’il était nécessaire de «~repenser le modèle~», de l’Agence pour la formation professionnelle des adultes, en grande difficulté depuis des années.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 13 avril 2018.

«~Aujourd'hui, nous pensons qu'il faut donner une vision, une visibilité et un plan stratégique de long terme a l'Afpa [...]. Nous y travaillerons cette année. Nous avons besoin de l'association. Il faut qu'elle soit concentrée sur des missions de service public, qui font sens, sur lequel elle a un vrai apport.~». C'est l'annonce faite le 10 avril dernier par Muriel Pénicaud, ministre du Travail, lors de son audition devant la Commission des affaires sociale de l'Assemblée nationale. Elle répond ainsi à une question du député Pierre Dharréville (GDR) sur le devenir de l'Afpa. Repenser le modèle Le député des Bouches-du-Rhône…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également