Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social

Myriam El Khomri succède à François Rebsamen au ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social

Rédigé par . Publié le 02 septembre 2015. Mis à jour le 11 mars 2019.

La présidence de la République a annoncé le 2 septembre la nomination de Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.

Elle remplace François Rebsamen, réélu maire de Dijon après le décès d’Alain Millot, et qui, au titre du non-cumul des mandats, a démissionné du gouvernement le 19 août dernier.

Myriam El Khomri, 37 ans, était depuis un an secrétaire d’État chargée de la Politique de la ville auprès de Patrick Kanner, qui reprend ces fonctions.

La passation de pouvoirs entre l’ancien et la nouvelle ministre a eu lieu sur le perron du ministère, rue de Grenelle. “C’est un ministère important qui a apporté de grandes avancées sociales dans notre pays”, a déclaré Myriam El Khomri.

La nouvelle titulaire du portefeuille du Travail a mentionné à plusieurs reprises son action en faveur des quartiers défavorisés, où, a-t-elle rappelé, le taux de chômage est deux fois plus élevé que dans le reste du pays. Et atteint jusqu’à 40 % chez les jeunes.

Myriam El Khomri a affiché “sa détermination à travailler avec les acteurs de l’emploi, de l’insertion sociale, et de la formation professionnelle pour réduire le chômage, notamment dans les quartiers.
J’entends rencontrer très prochainement les partenaires sociaux et les acteurs de l’emploi”, a-t-elle ajouté.

Et de rappeler que “l’emploi est la priorité du gouvernement.

Je me rends dans quelques minutes dans une agence Pôle emploi du 19ème arrondissement de Paris afin de témoigner de ma totale détermination dans la lutte pour l’emploi”, a-t-elle précisé.

Parcours

Titulaire d’un DESS (diplôme d’études supérieures spécialisées) de droit public (Université Paris I-Panthéon Sorbonne) en 2001, elle débute sa carrière en tant que chargée des questions relatives à la prévention, la sécurité et la toxicomanie à la mairie du 18e arrondissement de Paris. Adhérente du Parti socialiste depuis 2002, elle siège au conseil national du PS à partir de 2008, puis au bureau national depuis 2012, et devient secrétaire nationale chargée des questions de sécurité en mai 2014.

En mars 2008, elle est élue dans le 18e arrondissement de Paris. Elle devient membre du Conseil de Paris et adjointe au maire de Paris, chargée des questions relatives à la protection de l’enfance et de la prévention spécialisée. En avril 2014, elle est élue vice-présidente de la commission permanente du Conseil de Paris.

Nommée le 26 août 2014 secrétaire d’État chargée de la Ville, sous la tutelle de Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, elle a quitté ses fonctions exécutives à la mairie de Paris.

Lire aussi notre article sur l’annonce du départ de François Rebsamen

Centre Inffo vous conseille également