Négociation formation : des avancées sur le CPF et l’accompagnement des actifs

Lors de la dernière séance de négociation, les partenaires sociaux ont affiné les contours du compte personnel de formation (CPF) – 33 heures de formation par an dans la limite de 400 heures – et acté la gratuité des prestations d’accompagnement. Mais les organisations syndicales attendent des précisions de la part du patronat sur les possibilités de formation longue en cas de reconversion. La question de la négociation du plan de formation – rebaptisé dans le projet des organisations patronales – reste source de divergences.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 08 février 2018.

La séance de négociation sur la formation professionnelle du mercredi 7 février qui portait sur le droit à la formation et à l'accompagnement a été «~compliquée~» aux dires des organisations syndicales. Mais in fine, elle s'est révélée «~constructive~». Après une suspension de séance, les organisations patronales ont en effet accepté d'apporter des précisions sur les deux sujets clés à l'ordre du jour de cette réunion~: le compte personnel de formation (CPF) et les prestations d'accompagnement. Gratuité du CEP mais pas des services annexes Le texte proposé par les organisations patronales confirme la volonté des partenaires sociaux de «~mieux accompagner les…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor