Gourlé

Par - Le 29 juillet 2008.

Le 19 juin dernier, Olivier Gourlé, secrétaire confédéral CFTC chargé de la formation professionnelle et du handicap, a été nommé président d’Opcalia.

Titulaire d’un brevet de technicien agricole, Olivier Gourlé débute dans la sécurité où il gravit progressivement les échelons hiérarchiques. Il intègre la Société générale puis rejoint les Assédic de Paris. “J’avais en face de moi beaucoup de personnes qui, par manque d’informations et de conseils, montraient peu d’enthousiasme à entrer en formation. Et, pourtant, nous avions une offre de services conséquente”, se souvient-il. Un constat qui le mène au syndicalisme, pour se consacrer notamment aux questions de la formation professionnelle continue et du handicap. Il adhère ainsi en 1991 à la CFTC.

Nommé secrétaire confédéral chargé de la formation professionnelle et du handicap, il siège au Fongecif d’Île-de-France et dans un Opca régional interprofessionnel. “Mes fonctions aux Assédic, au Fongecif et auprès de l’Opca m’ont fourni un panorama des problématiques de formation des demandeurs d’emploi, des salariés à travers le Cif et le plan des entreprises”, souligne Olivier Gourlé. Cette vue d’ensemble le conduit à défendre le dossier de la formation professionnelle lors du congrès de la CFTC de 2005.

Aujourd’hui, en qualité de président d’Opcalia, Olivier Gourlé a rappelé son engagement en faveur de l’équité et sa volonté de placer l’humain au cœur de son mandat. “Il s’agit de capitaliser les dispositifs et les outils de formation au service du plus grand nombre. Et, pour ce qui concerne les collaborateurs du réseau Opcalia, leur réactivité et leurs savoir-faire doivent permettre d’apporter des réponses immédiates aux entreprises et à leurs salariés.”

Conscient des attentes et des besoins des entreprises sur le terrain, Olivier Gourlé souhaite qu’Opcalia accentue la synergie branches-Régions pour permettre à toutes les entreprises de disposer d’un service de proximité renforcé. “Elles doivent pouvoir s’appuyer sur Opcalia en régions. En effet, on parle beaucoup de sécurisation des parcours et de mobilité géographique, qui requièrent de créer un véritable lien entre les branches et les Régions”, indique-t-il.

Et, pour favoriser la montée en compétences des TPE et des PME, il souhaite développer partout en France une offre de formation interentreprises qui facilite l’accès des salariés à la formation grâce à la mobilisation de fonds mutualisés. Il est également nécessaire, selon lui, de poursuivre les efforts de simplification administrative engagés par Opcalia auprès des chefs d’entreprise. “Notre force réside dans le professionnalisme des collaborateurs d’Opcalia, véritables professionnels de la formation continue qui ont l’envie de faire et d’avancer. C’est au conseil d’administration et à la présidence de leur donner les moyens nécessaires pour accompagner les entreprises et les salariés dans la formation tout au long de la vie.”

Sandrine Guédon

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters