“Permettre à chacun de s’inscrire dans un parcours de maitrise de la langue française tout au long de la vie” (Ericka Bareigts)

L’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme organise la troisième édition des Journées nationales d’action contre l’illettrisme du 5 au 10 septembre (voir notre autre article du jour pour le détail et l’esprit des événements organisés par l’ANLCI).
Dans ce cadre, Ericka Bareigts a répondu à nos questions, alors que le Parlement examine actuellement le projet de loi “Égalité et citoyenneté” qui regroupe des dispositions relatives à cette problématique. Cet entretien a été réalisé en août, avant sa nomination, le 30 août, au portefeuille de ministre des Outre-mer, à la suite de la démission de George Pau-Langevin.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 05 septembre 2016.

En quoi le projet de loi relatif à l’égalité et à la citoyenneté renforce-t-il concrètement la lutte contre l’illettrisme ? Ericka Bareigts: Agir pour l’égalité réelle, c’est permettre une meilleure maîtrise de la langue française par tous, à tout âge. Pour cela, le projet de loi rappelle les acteurs en charge de l’élaboration et de la mise en œuvre des politiques publiques relatives à l’amélioration de la maîtrise de la langue française. Dans le cadre de la formation continue, toute personne, dans tous les territoires, pourra bénéficier d’une formation lui permettant d’améliorer sa maîtrise de la langue française et de vivre…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters