Rosay

Par - Le 01 décembre 2005.

Le conseil d’administration national d’Agefos-PME, collecteur interprofessionnel des fonds de la formation professionnelle, a procédé, le 24 novembre 2005, à l’élection de son nouveau bureau. C’est désormais Philippe Rosay (CGPME), 59 ans, qui préside l’organisme. Il succède à Pierre-Jean Lambert, président depuis novembre 2003. “Je découvre l’ampleur de l’action conduite par Agefos-PME et les perspectives dont nous sommes porteurs”, a déclaré Philippe Rosay. “Dans la continuité de l’action du précédent conseil d’administration national présidé par Pierre-Jean Lambert et Bernard Capron, nous allons rapidement nous mettre au travail pour conduire avec tous l’action paritaire du développement de la formation professionnelle dans les PME avec ce formidable outil qu’est notre organisation.

Au cours de la même journée, Agefos-PME a tenu sa conférence nationale bisannuelle. Au titre des avancées concrètes obtenues depuis la mise en œuvre de l’Ani de décembre 2003 sur la formation, l’organisme collecteur a notamment retenu “l’importance de la fonction tutorale dans l’entreprise, l’opportunité de nouvelles prestations imputables sur les fonds de formation (accompagnement, évaluation…), et l’enjeu des outils d’observation des métiers et des qualifications”. Trois chantiers restent à mener, en synergie avec les organismes de formation, les branches professionnelles et les pouvoirs publics régionaux : le développement des services d’orientation et de conseil adaptés aux individus et aux plus petites entreprises ; la transférabilité des qualifications professionnelles ; et la gestion des parcours et de la mobilité des salariés d’un secteur à l’autre sur un territoire.

Philippe Rosay, ingénieur en génie climatique, a dirigé pendant de nombreuses années un groupement de PME du second œuvre du BTP.

Membre de la CGPME de Haute-Normandie, il a affirmé son ancrage territorial en assurant la présidence de la Fédération du bâtiment et travaux publics du Havre et celle de la Chambre de commerce et d’industrie du Havre. Il a également été membre du Conseil économique et social régional de Haute-Normandie et, depuis 2002, il est président du Conseil de développement Le Havre-Pointe de Caux Estuaire. C’est un proche du président de la CGPME, Jean-François Roubaud.

Philippe Grandin

Centre Inffo vous conseille également

Afnor