Pour Emmanuel Macron, les filières professionnelles restent à développer (Matinée Medef)

Auditionnés par le Medef mardi 28 mars, Emmanuel Macron et Jacques Cheminade, candidats à l’élection présidentielle, ont livré leur vision du développement des filières professionnelles et mis l’accent sur l’importance de l’alternance.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 29 mars 2017.

Interpellé par un chef d’entreprise sur «~les recrutements chronophages dans la mesure où les compétences diplômées aujourd’hui sont absentes et le savoir-être des jeunes n’a pas été consolidé dans leurs études~», Emmanuel Macron, fondateur d'En Marche !, ancien ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, entend «~mettre plus d’orientation dès la fin du collège et tout au long du lycée, car les jeunes ne savent pas s’orienter post-bac~». Il souhaite également «~développer les filières d’apprentissage y compris pour les formations les plus qualifiées et les plus qualifiantes~». «~On a cantonné l’apprentissage dans les filières les plus techniques et manuelles…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor