Projet d’accord de la réforme de la formation : les premiers arbitrages financiers ne satisfont pas les organisations syndicales

Les partenaires sociaux ont attaqué lors de la séance de mercredi 14 février les questions sensibles du financement autour des premières propositions patronales. Ces dernières fixent sur un périmètre constant de 1,68~% de la masse salariale des entreprises de plus de 10 salariés les affectations des versements à l’alternance à hauteur de 0,85~% et du développement du CPF à hauteur de 0,35~%. Les organisations syndicales jugent les moyens insuffisants mais restent confiantes sur l’issue des négociations vendredi prochain. «~Nous sommes dans la phase d’ajustement~», confirme Florence Poivey pour le Medef.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 15 février 2018.

On s'en doutait, le financement de la future réforme de la formation professionnelle fait débat et sera au centre des ultimes négociations prévues vendredi. L'enveloppe globale reste la même avec une contribution unique de 1,68~% de la masse salariale des entreprises de plus de 10 salariés et de 1,23~% pour les plus petites. À la sortie de la séance de négociation, toutes organisations syndicales ont exprimé leur déception arguant que les ressources n'étaient pas à la hauteur des ambitions affichées et des nouvelles missions confiées aux partenaires sociaux. «~C'était un premier tour de table. Mais il est évident que le…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters