Projet de loi « avenir professionnel » : les députés actent la rénovation du conseil en évolution professionnelle

Au cours de la séance du mercredi 13 juin, les députés ont adopté l’article 3 du projet de loi «~pour la liberté de choisir son avenir professionnel~» visant à renforcer l’accompagnement des actifs dans l’évolution de leurs compétences. Pour ce faire, le texte prévoit de rénover le conseil en évolution professionnelle (CEP), une prestation créée par précédente la réforme, en 2014.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 15 juin 2018.

Le conseil en évolution professionnelle sera assuré par quatre opérateurs du service public de l’emploi qui délivrent déjà cette prestation -- Pôle emploi, l’Apec, Cap Emploi et les Missions locales -- et par de nouveaux opérateurs. Ces derniers, chargés d’accompagner les salariés, seront sélectionnés dans chaque région par appel d’offres sur la base d’un cahier des charges défini au niveau national par France Compétences. « Privatisation » Dans l’hémicycle, les députés se sont accordés sur l’importance de ce service d’accompagnement. Mais la reconfiguration des opérateurs a fait l’objet de débats. «~Recentralisation~» au détriment des Régions qui sont compétentes en matière…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform