Projet de loi de finances 2019 : le gouvernement fait le choix d’un budget « qui investit dans les compétences » (Muriel Pénicaud)

Le gouvernement a présenté lundi 24 septembre le projet de loi de finances (PLF) pour l’année 2019.
«~L’effort de l’État va ainsi augmenter sur les dispositifs permettant d’aider les personnes les plus éloignées de l’emploi à retrouver un emploi ou à se former. Conformément au plan pauvreté, le budget 2019 permettra à 10~000 personnes supplémentaires de bénéficier de l’insertion par l’activité économique, ainsi qu’à 10~000 personnes supplémentaires en situation de handicap d’être embauchées par une entreprise adaptée. De plus, grâce au plan d’investissement compétences, le nombre de demandeurs d’emplois formés en 2019 dépassera 900~000, contre un peu plus de 800~000 en 2017 et 2018~», souligne le ministère du Travail dans un communiqué.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 25 septembre 2018.

Pour la ministre du Travail Muriel Pénicaud, «~le gouvernement fait le choix d’un budget cohérent avec sa politique, qui ne subventionne pas l’emploi mais investit dans les compétences et l’insertion des plus vulnérablesé: davantage d’insertion par l’activité économique, davantage d’insertion par l’emploi pour les personnes handicapées, davantage de formation qualifiante pour les demandeurs d’emploi. L’objectif, c’est de poursuivre la transformation de la politique de l’emploi, pour la centrer sur les dispositifs qui permettent aux personnes de devenir autonomes et de s’insérer durablement sur le marché du travail~». Le ministère estime que l’effort de réduction des effectifs se poursuit «~à un…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également