Réforme de la formation: « La question des mesures transitoires est stratégique » (Jean-Philippe Cépède, Centre Inffo)

Directeur juridique de Centre Inffo, Jean-Philippe Cépède analyse la manière dont s’est construit le projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », présenté vendredi 27 avril en conseil des ministres. Quels changements s’annoncent pour chacun des acteurs ? Que peut-on attendre du débat parlementaire ? Entretien.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 27 avril 2018.

Le Quotidien de la formation - Comment s’est construit le projet de loi ? Jean-Philippe Cépède - La méthode d'élaboration du projet de loi marque une rupture. La feuille de route transmise par le gouvernement aux partenaires sociaux exprimait précisément le périmètre de la réforme. Le ministère du Travail a organisé un niveau élevé de concertation avec l’idée d’engager tout le monde dans une transformation en profondeur des dispositifs de formation continue et d’apprentissage tout en maintenant fermement le cap de ses grandes orientations. Après la signature de l'accord national interprofessionnel, Muriel Pénicaud a ainsi indiqué lors d’une conférence de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également