Réforme de la formation: vers une plus grande autonomie des individus

L’individualisation des droits à la formation se traduit par la rénovation du compte personnel de formation (CPF) et du conseil en évolution professionnelle (CEP). D’autres mesures vont bénéficier aux jeunes et aux apprentis. Premier volet d’une série d’articles consacrés à la loi avenir professionnel, qui sera promulguée dans les jours qui viennent.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 04 septembre 2018.

Les dispositifs créés par la dernière réforme – compte personnel de formation (CPF) et conseil en évolution professionnelle (CEP) demeurent. Mais leur rénovation va bouleverser les comportements des individus. C’est du moins l’ambition du gouvernement : que chacun s’engage dans l’évolution de ses compétences, ce qui passe par un accès plus simple à la formation. Ainsi, le CPF ne sera plus alimenté en heures mais en euros. Et via une application mobile, chacun pourra, sans intermédiaire, comparer les offres de formation, s’inscrire à une session et payer en ligne. Afin de rendre le système plus égalitaire, le montant crédité sur…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters