« Sans la mobilisation des artisans, il n’y aurait pas d’apprentissage en France » (Muriel Pénicaud)

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 17 avril 2018. Mis à jour le 15 mars 2019.

Devant une centaine d’apprentis et leurs maîtres, la ministre du Travail Muriel Pénicaud a rendu hommage à l’engagement des artisans en faveur de l’apprentissage, en clôture des 18èmes rencontres sénatoriales sur ce thème, lundi 16 avril. « Sans la mobilisation des artisans, il n’y aurait pas d’apprentissage en France », a salué Muriel Pénicaud en direction de Bernard Stalter, président de l’Assemblée permanente des chambres de métier et d’artisanat. Près d’un apprenti sur deux se forme et travaille dans l’artisanat. Paradoxe La ministre du Travail a évoqué un paradoxe typiquement français. Sept jeunes sur dix trouvent un emploi à l’issue…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également