Le fonctionnement en réseau au cœur des travaux de l’InterCarif-Oref

Par - Le 01 août 2009.

Réuni à Besançon du 1er au 3 juillet, sur le thème “Comment travailler plus efficacement en réseau”, l’Intercarif-Oref avait au programme “Les enjeux des réformes en cours au regard des missions des Carif-Oref”, table ronde animée par Olivier Mazel, de la Dares, et “Les enjeux de la modernisation du marché du travail”, thème de l’autre table-ronde animée par Jean-Louis Dayan, du Centre d’analyse stratégique. Des ateliers ont permis la mise en commun des expériences de travail entre Carif- Oref. Deux thèmes ont été retenus : le réseau d’action collective et celui de mutualisation des “bonnes pratiques”. Ce dernier portait sur les réseaux internes de mutualisation, leur identification, leur description, les difficultés rencontrées, les bénéfices apportés et la façon dont les problèmes ont été résolus.

“Il est clair que le groupe permanent sur les formations dans le domaine sanitaire et social a beaucoup apporté en terme d’analyse des politiques régionales. Pour les Régions, au travers de l’ARF, ce groupe de travail a constitué un véritable gain de temps et d’intelligence”, s’est félicité Guy Sapin, directeur du C2R de Bourgogne et membre du groupe de coordination des directeurs de Carif-Oref (GCD).

Les Carif-Oref sont également de plus en plus sollicités sur des missions relevant de la prospective formation-emploi. “Le groupe évolution des métiers offre des outils d’aide à la décision pour les politiques de formation de collectivités publiques ou d’entreprises”, a observé Guy Sapin, soulignant que le réseau était tout à fait prêt à travailler en partenariat avec d’autres instances, comme les Maisons de l’emploi, chargées, elles aussi, de faire de la prospective territoriale – sur des périmètres toutefois différents.

S’agissant de la place donnée à l’orientation dans le texte portant réforme de la formation actuellement en cours de discussion au Parlement, le réseau s’est montré prudent, préférant se concentrer sur son cœur de métier, “l’information sur la formation” au service des instances chargées de l’orientation. “Nous sommes de plus en plus sollicités par les CIO, par exemple”, a cependant remarqué le directeur du C2R.

Enfin, au cours de ces journées de travail, le réseau InterCarif-Oref a partiellement renouvelé son groupe de coordination des directeurs, avec l’arrivée de Maryse Dubois, du Limousin (Prisme), Hervé Greugny, de Bretagne (Gref Bretagne) et Luce Charbonneau, de Franche-Comté (Efigip), qui ont rejoint Nicole Gourmel, de Poitou-Charentes (ARFTLV), Jean-Paul Bariteau, d’Aquitaine (Aquitaine Cap métiers) et Guy Sapin (C2R).

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform