Bilan positif pour le “plan 30 000” dans les Pays de la Loire

Inffo formation n° 866 – 15-30 novembre 2014 – Cédric Morin

Par - Le 15 novembre 2014.

Le Comité
de coordination
régional de l’emploi et de la for
mation professionnelle des Pays
de la Loire a publié un bilan du
“plan 30
000” mené en 2013, qui
précise que 60
% des chômeurs
formés dans ce cadre ont trouvé
un emploi en trois mois.

Lancé par l’État, les Régions, les
partenaires sociaux et Pôle em
ploi dans le cadre de la première
conférence sociale en juin 2013,
ce plan repose sur un disposi
tif de formation pour permettre
aux chômeurs de se reconvertir
dans un secteur qui cherche une
main-d’œuvre qualifiée, comme
le commerce, le transport, la ges
tion financière et les services à la
personne.

Un taux d’accès
à l’emploi supérieur
à la moyenne


Avec un taux d’accès à l’emploi
de 70
% au bout de six mois, le
“plan 30
000” affiche dans la ré
gion un taux supérieur de 8 à 10
points à la moyenne nationale,
et a bénéficié entre août et dé
cembre 2013 à 1
800 personnes.
Néanmoins, l’enquête démontre
qu’il existe de fortes disparités
selon les territoires, secteurs
d’activité, types et domaines de
formation.

En Loire-Atlantique, par exemple,
le taux d’accès à l’emploi au bout
de trois mois est de 52
%, soit
8
% de moins que la moyenne
régionale, tandis que Mayenne,
Maine-et-Loire et Vendée ont des
résultats sensiblement supérieurs.
Formations de type
préparation à l’emploi
Par ailleurs, ce taux fluctue
également en fonction des
domaines de formation, sou
ligne l’enquête. Ainsi, les for
mations en vente, distribution,
transport, dans le champ de la
transformation agroalimentaire
et la maroquinerie, ou encore
les services à la personne, la
surveillance affichent les plus
forts taux d’accès à l’emploi.
Très logiquement ce sont les
formations de type préparation
à l’emploi qui offrent les résul
tats les plus probants.

Pour la majorité des bénéfi
ciaires sondés, l’objectif de la
formation était bien une recon
version. Ils sont 86
% à estimer
que le cursus a été déterminant
pour permettre leur retour à
l’emploi.

Un point d’avancement sur le
“plan 100
000”, initié en 2014
avec le même objectif, précise
qu’au 6
octobre, 3
731 deman
deurs d’emploi ont été inscrits
dans ce dispositif, dont 2
923
sont entrés en formation.

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Ymag