La validation des acquis de l’expérience : espace d’initiative du salarié ?

Instaurée par la loi de modernisation sociale de 2002, la validation des acquis de l’expérience (VAE) constitue une application du principe de co-investissement entre employeur et salarié. Mais aujourd’hui, ce nouveau partage des responsabilités tend-il réellement à accroître l’espace d’initiative du salarié, alors que son projet professionnel risque d’achopper sur le pouvoir de décision reconnu à l’employeur ? Réponses dans ce dossier.

Par - Le 16 décembre 2008.

Centre Inffo vous conseille également