Des parcours de formation individualisés pour favoriser l’intégration des réfugiés (rapport Taché)

Services d’orientation professionnelle renforcés et parcours de formation individualisés font partie des 72 propositions du député du Val d’Oise Aurélien Taché (LREM) destinées à favoriser l’insertion des personnes immigrées. Son rapport «~pour une politique ambitieuse d’intégration des étrangers arrivant en France~», vient d’être remis au Premier ministre alors que doit être présenté en conseil des ministres, ce mercredi 21 février, le projet de loi «~asile et immigration~».

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 21 février 2018.

Dans son rapport, Aurélien Taché estime qu'il faut renforcer l'apprentissage du français (400 heures au lieu de 200 actuellement) et repenser la formation civique dans le cadre du contrat d'intégration républicaine (CIR). Mais il propose aussi que ce processus dans lequel s'engagent les étrangers ayant obtenu un titre de séjour, intègre très en amont des services d'orientation vers la formation et l'emploi. Entretien d'orientation professionnelle Au cours du contrat ou à la fin, en fonction des besoins et du diagnostic effectué par les auditeurs de l'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii), un entretien plus approfondi correspondant au niveau 2…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également