Le Cnam félicite ses diplômés

Par - Le 18 juillet 2017.

Une soixantaine de jeunes, et moins jeunes, diplômés du Cnam [ 1 ]Conservsatoire national des arts et métiers. se sont vu remettre leur parchemin lors d’une cérémonie à Paris le 12 juillet, en présence du directeur de cabinet du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Philippe Baptiste. Une petite sélection des diplômés de l’établissement, qui délivre chaque année 13 500 diplômes et certificats.

Olivier Faron, administrateur général du Cnam, a introduit cette cérémonie qui avait pour ambition de « rendre compte de la richesse de son offre », puisqu’ont été reconnus des licences, des doctorats, des titres d’ingénieur, des diplômes d’établissement et des titres RNCP [ 2 ]Répertoire national des certifications professionnelles., dont certains obtenus grâce à une validation des acquis de l’expérience. « Notre ambition est de proposer à chacun la bonne réponse quels que soient son bagage antérieur, son origine sociale, son lieu de résidence. À nous d’innover, d’établir des passerelles, de proposer des parcours à la carte », a-t-il ajouté après avoir salué « toutes les compétences et les qualités personnelles de nos diplômés. Tous ces Cnamiens ont choisi notre établissement pour recevoir la bonne formation, démarrer ou revenir dans l’enseignement supérieur, bénéficier d’une promotion sociale méritée. »

Passe numérique

La promotion sociale est manifeste avec les jeunes diplômés du Passe numérique, qui offre à des décrocheurs sans bac ou niveau bac un diplôme labellisé Grande école du numérique, réalisé en alternance (6 mois). Guillaume Aubrey, 21 ans, témoigne de son parcours : bachelier en 2014, il abandonne rapidement les bancs de la fac et peine à retrouver une école prête à l’accueillir. Avec le Passe numérique, il a bénéficié d’un stage de développeur Web dans une structure prête à l’embaucher en CDD : « Cette formation m’a tiré vers le haut et permis de sortir d’une longue période d’inactivité. » Il rêve désormais d’intégrer l’École 42, créée par Xavier Niel.

École Vaucanson

La promotion sociale se trouve également au cœur de l’École Vaucanson, qui permet aux bacheliers professionnels d’obtenir une licence en alternance. Créée en 2010 au Cnam sous la houlette de Vincent Merle, elle met en œuvre la pédagogie par projets qui met l’accent sur le travail en équipe. Flora Schmitt, licenciée en management, est reconnaissante à l’école de lui avoir appris « la précision et la confiance ». Alors que 7 % seulement des bacheliers professionnels décrochent une licence, la jeune fille est persuadée que « ce parcours atypique va l’aider à trouver un emploi ».

VAE

La VAE est un autre outil de promotion sociale portée par le Cnam, qui en a accompagné 600 en 2016 (3 600 au niveau national). Qu’elles soient individuelles ou collectives, elles permettent de valoriser les parcours et de se projeter dans l’avenir. Des « exemples inspirants », selon Philippe Baptiste, « à l’heure où nous réfléchissons à réformer le premier cycle de l’enseignement supérieur ». Du côté du Cnam, Olivier Faron a exprimé le « souhait de travailler à [ses] côtés pour que notre offre de formation, professionnelle et tout au long de la vie, puisse rimer avec retour à la croissance et ascenseur social ».

Notes   [ + ]

1. Conservsatoire national des arts et métiers.
2. Répertoire national des certifications professionnelles.

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform