Le Conseil national de l’industrie travaillera sur la formation continue et l’alternance en 2015 et 2016

Par - Le 21 octobre 2015.

Il est important de « nourrir une dynamique de réindustrialisation de l’économie et de création d’emplois qualifiés en France par une politique industrielle intégrée dans toutes ses dimensions » et d’« inscrire la formation professionnelle et technologique comme l’un des volets majeurs des politiques publiques en faveur de l’industrie et des services associés, et au service de la qualité de l’emploi ». C’est l’une des six recommandations formulées par le groupe de travail du Conseil national de l’industrie (CNI) dans un avis rendu public le 16 octobre 2015.

Manque de renouvellement des compétences

«Les difficultés de recrutement de l’industrie pourraient créer une situation critique où la désindustrialisation du pays s’auto-entretiendrait par le manque de renouvellement des compétences, compte tenu des nombreux départs en fin de carrière de salariés de l’industrie (techniciens et ouvriers qualifiés notamment) dans les années à venir », indiquent les auteurs de l’avis. Face à cette situation, le défi collectif est « de placer la formation professionnelle et technologique au cœur de leur ambition de reconquête industrielle et d’identifier avec les acteurs industriels et les ministères concernés les leviers d’un politique transversale de renouveau des compétences industrielles en France à la hauteur des enjeux. »

Reconnaissance de la formation comme un investissement

Il s’agit notamment d’« afficher la formation au même niveau de préoccupation que l’innovation et l’investissement comme leviers de renforcement du tissu productif en France et de renouveau industriel ». L’objectif étant d’alimenter la réflexion sur la reconnaissance de la formation des salariés comme un investissement de l’entreprise et non comme une charge, étudier les modalités et les conséquences de l’adaptation des règles comptables et fiscales.

Le groupe de travail du CNI poursuivra sa réflexion en 2015 et 2016 sur la formation continue ainsi que sur l’alternance (apprentissage et contrats de professionnalisation) « afin d’approfondir la compréhension des freins qui expliquent la chute des contrats depuis 2013 et tenter de formuler des recommandations pour inverser cette tendance ». L’édition 2016 de la Semaine de l’industrie, qui se déroulera du 14 au 20 mars, sera également l’occasion d’« une ambition collective de valorisation de l’industrie auprès des plus jeunes, en mettant en avant l’Industrie du futur ».

Le groupe a été mis en place à la suite de la conférence sociale de juillet 2014 «pour établir des recommandations sur les besoins et les attentes de l’industrie en matière de compétences et de formation ».

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters