Plan exceptionnel de formation pour Saint-Martin (déplacement de Muriel Pénicaud aux Antilles françaises)

Par - Le 19 décembre 2017.

En déplacement dans les Antilles françaises du 14 au 18 décembre, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a annoncé samedi 16 décembre des mesures exceptionnelles et immédiatement opérationnelles à Saint-Martin afin « d’aider les Saint-Martinois à faire redémarrer l’activité économique et le maintien ou la création d’emplois  » après le passage de l’ouragan Irma. Parmi elles, les salariés en chômage partiel dont les règles pour les entreprises ont été assouplies, bénéficieront d’un plan exceptionnel de formation qui permettra le maintien du salaire à 100 % sans aucun coût pour l’entreprise. Autre décision : les entreprises qui doivent licencier des salariés pour motif économique seront exonérées du financement du contrat de sécurisation professionnelle (CSP).

Création d’un centre de formation d’apprentis

Le ministère soutiendra la création d’un CFA dédié aux métiers du tourisme afin d’ouvrir de nouvelles opportunités d’emploi au jeunes Saint-Martinois et de répondre « aux besoins en compétences des entreprises qui pourront en même temps monter en gamme ». Enfin, les moyens du service public de l’emploi seront renforcés par la création d’une unité territoriale de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Dieccte) et d’une antenne dédiée à la jeunesse à Pôle emploi en lien avec la Collectivité afin de couvrir l’ensemble des problématiques de santé ou encore de logement. « Le but est de pouvoir transformer cette crise en opportunité pour préparer l’avenir », a déclaré Muriel Pénicaud.

Centre Inffo vous conseille également

Afnor