25 millions de comptes personnels de formation début 2015 : la Caisse des dépôts prête à tenir les délais

Fondée en 1816, la Caisse des dépôts et consignations fêtera, dans deux ans, son deux-centième anniversaire. Gérante de l’épargne des français depuis deux siècles, la vénérable maison est actuellement en charge des comptes de 8 millions de cotisants et 3,5 millions de retraités du secteur public – sans compter les 11,5 millions de comptes de l’Ircantec, l’institution de retraite complémentaire des agents non-titulaires de l’État et des collectivités publiques. Auxquels s’ajouteront, début 2015, les quelque 25 millions de comptes personnels de formation des actifs français. Panorama des coulisses de la gestion technique du compte personnel de formation.

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 18 avril 2014. Mis à jour le 12 mars 2019.

La Caisse des dépôts et consignations – plus exactement sa direction des retraites et de la solidarité en charge de la gestion des comptes individuels ainsi qu'Informatique CDC, son GIE[Groupement d'intérêts économiques.]] en charge de l'hébergement des données – n'aura pas attendu le vote de la loi pour entamer les réflexions nécessaires à la création de plus de 25 millions de comptes personnels de formation à l'échéance du 1er janvier 2015. Au vu des délais, c'est dès la publication du projet de loi que les équipes - une vingtaine de personnes en tout - en charge de la maîtrise d’œuvre…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également