CFDT : le texte comporte des lacunes

Parmi les raisons de l’abstention de la CFDT lors du vote pour avis du CNFPTLV sur le projet de loi, figure le transfert des personnels de l’orientation de l’Afpa vers Pôle emploi.

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 01 mai 2009. Mis à jour le 12 mars 2019.

“La proposition faite de sécurisation du statut a laissé de côté les missions d’orientation de l’Afpa”, déplore Annie Thomas, secrétaire nationale CFDT et vice-présidente de l’Unédic. Or, un quart des salariés de l’Afpa dédiés à l’orientation demeurera en poste au sein de l’organisme public de formation. “En tant qu’administratrice Afpa, je constate qu’il n’y a pas de réflexion sur l’intégration de l’offre de service orientation à Pôle emploi”, regrette-t-elle. Avant de livrer une autre observation sur le projet de loi : “Tout le monde doit être au clair sur les dispositifs concernant la crise, fait-elle valoir. Le fonds d’urgence sur…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également