Compte personnel d’activité : Pierre Ferracci (Groupe Alpha) recommande un accompagnement global des transitions professionnelles en faisant évoluer le Conseil en évolution professionnelle

Le Compte personnel d’activité (CPA) ne peut se limiter au compte personnel de formation (CPF) et au compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P). « Il doit être élargi à l’acquisition d’un droit à l’accompagnement global des transitions professionnelles. Ce droit pourrait s’appuyer sur le dispositif d’accompagnement issu du conseil en évolution professionnelle. », estime Pierre Ferracci, président du Groupe Alpha [Cabinet conseil spécialisé en relations humaines et les conditions de travail et expert pour comités d’entreprises et CHSCT]], dans sa [contribution au débat sur le CPA mis en ligne sur le site de France Stratégie.

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 27 avril 2016. Mis à jour le 12 mars 2019.

Il faut selon lui scinder l’accompagnement en deux niveaux : le conseil et l’orientation d’une part, l’aide à la construction du projet professionnel d’autre part, en profitant pour « corriger les lacunes du CEP ». Pierre Ferracci estime en effet que le conseil en évolution professionnelle devrait avoir un financement spécifique pour lui donner plus de moyens, surtout parce que les entreprises y ont recours pour « externaliser » leur obligation d’entretien professionnel, ce qui équivaut à un service gratuit. Il faudrait donc ouvrir le CEP aux opérateurs privés, car il juge le maillage actuellement assuré par les cinq opérateurs…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également