Compte personnel de formation : Jean-Marie Luttringer recommande de « légiférer sans le préalable de la négociation interprofessionnelle »

« L’espace régional, plus précisément le service public régional de formation tout au long de la vie, constitue sans doute la terre d’élection dans laquelle le concept de CPF (compte personnel de formation) pourra s’enraciner et prospérer. »

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 17 juin 2013. Mis à jour le 12 mars 2019.

C’est ce qu’écrit le consultant Jean-Marie Luttringer dans une chronique publiée vendredi 14 juin 2013 sur le site Internet de JML Conseil. Cette chronique propose une «  vision du compte personnel de formation en 2025 » et recommande « de légiférer sans le préalable de la négociation interprofessionnelle ». Une négociation se prépare pourtant dès la rentrée 2013, dans l’optique d’une nouvelle réforme de la formation. Le gouvernement prévoit que les discussions relatives aux modalités de mise en place du compte personnel de formation soient définies à la fois par cette négociation, mais également par des concertations quadripartites (État-Régions-partenaires sociaux) -- deux…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également