Compte personnel de formation : « Son abondement doit faire l’objet d’une véritable concertation entre l’État, les Régions et les partenaires sociaux » (Jean-Pierre Therry, CFTC)

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 14 juin 2013.

« Avant même d’arrêter une position sur le ciblage des publics, il est nécessaire de résoudre les questions de financement pour la mise en œuvre du compte personnel de formation (CPF) », considère Jean-Pierre Therry, secrétaire confédéral en charge de la formation à la CFTC. Il participait, le 12 juin 2013, avec Michel Charbonnier, conseiller technique CFTC, à la deuxième séance de concertation sur la mise en œuvre du CPF entre l’Etat, les Régions et les partenaires sociaux, comme le prévoit la loi sur la sécurisation de l’emploi adoptée le 14 mai. « Nous sommes d’accord pour dire que l’État, les Régions, les…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor