Djamel Teskouk (CGT) opposé à « la mort du bilan de compétences » qu’impliquait selon lui l’avenant sur le bilan d’étape professionnelle

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 16 juin 2009.

La CGT n’est pas opposée au principe du bilan d’étape professionnel, « c’est son contenu, inscrit dans l’avenant du 3 mars, qui nous pose problème », a nuancé Djamel Teskouk son représentant en charge de la formation professionnelle, lors d’un entretien accordé au Quotidien de la formation, en marge d’un séminaire du conseil d’administration du Centre Inffo qui se déroulait dans l’enceinte du Conseil économique, social et environnemental, lundi 15 juin. Associée à FO et à la CFTC, la CGT a annulé l’avenant du 3 mars relatif au bilan d’étape professionnel en faisant valoir son droit d’opposition (voir notre article).…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform