Entretien avec Djamal Teskouk, président du FPSPP

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 16 janvier 2011.

“L’action du FPSPP en 2011 s’inscrit dans un contexte particulièrement mouvant” Comment envisagez-vous l’année 2011 ? Nous souhaitons d’abord assurer une relative continuité pour certains programmes, afin que les actions de formation ne subissent pas d’arrêt brutal. Ce qu’il est possible de reconduire sans grande modification le sera et, bien sûr, de nouveaux appels à projets seront lancés. Après une année 2010 extrêmement difficile, 2011 sera encore une année très particulière pour le FPSPP, en raison d’un contexte mouvant. Le regroupement des Opca prévu par la loi du 24 novembre 2009 obligera un certain nombre d’entre eux à composer avec un avenir…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également