« Il faut que l’Afpa retrouve le chemin des Régions… » (Michel Sapin)

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 05 novembre 2013. Mis à jour le 12 mars 2019.

« Dans l'immédiat, l'Afpa n'est pas complètement tirée d'affaire, loin s'en faut », indique Jean-Patrick Gille, rapporteur pour avis de la mission budgétaire pour 2014 « Travail et Emploi  » lors de l’examen du texte en commission élargie (affaires sociales et finances) le 30 octobre 2013. «L'avenir de l'Afpa se joue sur le fil, à 30 millions d'euros près. L'État lui a déjà apporté 110 millions d'euros de fonds propres par une souscription obligataire », note-t-il. Michel Sapin, ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social lui a répondu qu'il ne souhaitait pas revenir sur la situation de l'Afpa lorsque…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également