Jean-Marie Luttringer décrypte « le fantasme des 32 milliards »

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 12 mars 2013.

« Voici que François Hollande (voir notre article), après Nicolas Sarkozy et François Fillon, donne le « la » d’une réforme « courageuse » de la formation professionnelle en pointant l’usage douteux qui serait fait des 32 milliards de ressources dont ce domaine est doté  », a vitupéré le consultant en droit de la formation Jean-Marie Luttringer, dans une (analyse) consacrée aux récentes annonces présidentielles, publiée sur son site lundi 11 mars. « Une décennie de marronniers de journalistes, repris en boucle, auxquels s’ajoutent l’idéologie distillée par les clubs de pensée ultralibéraux favorables à la dérégulation du système de formation professionnelle, et l’approche…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters