Jean-Michel Pottier, CGPME : les TPE pourraient être les grandes perdantes de la réforme

La préparation opérationnelle à l’emploi apparaît enfin dans le texte sur la formation professionnelle, au terme de la troisième version du projet de loi”, s’est félicité le président de la commission formation et éducation de la CGPME, Jean-Michel Pottier, interrogé le 15 avril par Inffo Flash.

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 01 mai 2009. Mis à jour le 12 mars 2019.

Si Jean-Michel Pottier se réjouit de la réapparition du “POE”, inscrit dans l’Ani du 7 janvier 2009, il demande que “la future loi reprenne les termes de l’Ani, concernant le rôle des Opca”. Le projet de loi mentionne un cofinancement direct du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels et de Pôle emploi. Or, l’Ani prévoyait un financement du FPSPP transitant par les Opca. “Il faut que les Opca jouent un rôle dans cette affaire, plaide Jean-Michel Pottier. Un rôle de financeur et, surtout, d’accompagnateur dans la définition des actions de formation. Je fais plus confiance aux Opca qui connaissent…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également