L’Afref organise un groupe de travail dédié à l’étude d’un « indice de sécurisation des parcours professionnels »

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 15 octobre 2013.

A en croire l'Association pour la réflexion et l'échange sur la formation (Afref), la création du compte personnel de formation – dont la mise en œuvre fait encore l'objet de débats entre partenaires sociaux dans le cadre de la négociation sur la réforme de la formation – ne se traduira pas par un simple « outil » supplémentaire à rajouter dans l'arsenal de la formation continue, mais placera directement la notion de sécurisation des parcours professionnels au cœur d'une refondation des droits sociaux. « La création du CPF relève d'un changement doctrinal d'importance et s'inspire de la flexisécurité danoise visant à marier…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform