L’Ani formation dans la continuité du précédent, selon les interlocuteurs sociaux

Réunis lors de la journée d’actualité du Centre Inffo le 5 février à Paris, les partenaires sociaux, tous signataires de l’accord national interprofessionnel du 7 janvier 2009, ont rappelé les acquis et la dynamique de l’accord de 2003, qu’ils ont eu à cœur de perfectionner.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 16 février 2009.

“Acte 2 de l’accord national interprofessionnel de 2003 et de l’accord du 11 janvier sur la modernisation du marché du travail”, pour Stéphane Lardy, secrétaire confédéral de FO. “Pas un toilettage, mais une amélioration de l’accord de 2003 dans sa totalité, où l’entreprise et les salariés ont des droits et des devoirs, ainsi que ceux qui sont hors du marché du travail”, pour René Bagorski, négociateur de l’accord pour la CGT. Les interlocuteurs sociaux ont souhaité placer le nouveau texte dans la perspective de l’Ani précédent. Constatant une “déperdition en termes de compétitivité pour les entreprises et d’employabilité pour les personnes”,…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters