« L’État n’avait pas à transmettre un document d’orientation aux partenaires sociaux » (Gérard Cherpion, député UMP)

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 11 juillet 2013.

Les réformes de la formation ou le changement dans la continuité ? « En matière de réforme de la formation professionnelle, l'actuel gouvernement fait la même chose que le précédent, que je soutenais. Il inverse complètement les facteurs. Or, ce n'est pas à l'État de donner un document d'orientation (voir notre article) aux partenaires sociaux. C'est aux acteurs qu'il revient de faire des propositions et de conclure sur un ANI », tranche Gérard Cherpion, député UMP des Vosges, rapporteur de la réforme de 2009 à l'Assemblée nationale, dans un entretien accordé au Quotidien de la formation, mercredi 10 juillet. Le…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters