L’Unsa entend défendre le primat du « politique » sur le « technique » dans les Crefop

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 15 janvier 2015.

Alors que l’installation des Comités régionaux de l'emploi, de la formation et de l'orientation professionnelles (Crefop, qui succèdent dans le cadre de la réforme aux anciens CCREFP[[Comités régionaux de l'emploi, de la formation et de l'orientation professionnelles]] où ne siégeaient que l’État, la Région et les partenaires sociaux représentatifs) est en passe de s’achever dans les régions, l’Unsa a d’ores et déjà procédé à la désignation de ses représentants (un titulaire, un suppléant par comité). C'est au sein de ces nouvelles instances où se décideront notamment la construction des services publics régionaux de l’orientation (SPRO) ou la constitution des listes…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor