« La branche de la coiffure se trouve dans une zone de non-droit. Les salariés n’ont pas été formés depuis 6 mois » (Jean Lardin, UPA)

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 02 février 2012.

«La réforme de la formation en cours ne correspond pas aux besoins de notre société», estime Jean Lardin, président de l'UPA, lors d'une table ronde organisée par la commission des affaires sociales du Sénat sur les mesures annoncées par le chef de l'État lors du sommet social. Selon lui, «la branche de la coiffure se trouve dans une zone de non-droit, car il n'y a pas eu d'accord dans la branche pour désigner un organisme collecteur suite à la réforme des Opca, entrée en vigueur le 1er janvier 2012». Jean Lardin fait référence à la désintégration de l'Opcams, l'Opca des…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters