La CGPME propose une contribution minimale de 1,4 % pour les entreprises de 10 à 300 salariés

A deux jours de la séance finale de négociation -prévue jeudi 12 décembre- et alors qu’aucun compromis ne semblait émerger, la navette des textes alternatifs se poursuivait. Dernier en date, celui de la CGPME transmis mardi 10 décembre au soir aux autres partenaires sociaux – et que le Quotidien de la formation a pu se procurer – dans lequel la Confédération des petites et moyennes entreprises ne cède pas un pouce de terrain sur la sanctuarisation du plan de formation fixée à 0,5 % pour les PME.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 11 décembre 2013.

Exit le distinguo entre entreprises « moins de 10 salariés », « 10-49 » et « 50 et plus » qu'établissait le précédent texte du Medef présenté aux partenaires sociaux lors de la séance de négociation du 5 décembre. En lieu et place de ce triptyque, la Confédération des petites et moyennes entreprises a choisi de déplacer le curseur de la participation des entreprises au financement de la formation professionnelle en élargissant les deux catégories supérieures aux « 10 - 300 » et « 300 et plus ». Alors que le texte du Medef restait fondé sur une contribution de 0,8 % pour les entreprises de plus de 10 salariés -…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également