La cosignature du PRDF par le préfet et le recteur « ne changera rien » selon Marie-Laure Meyer (Association des Régions de France)

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 16 juin 2009. Mis à jour le 12 mars 2019.

Membre de la commission formation de l’Association des Régions de France, la conseillère régionale Ile-de-France (PS) Marie-Laure Meyer s’interroge sur la portée réelle du projet de loi relatif à la formation professionnelle, concernant les plans régionaux de développement de la formation professionnelle [[Le projet de loi dispose que « pour permettre une meilleure coordination des politiques menées, le plan régional de développement des formations professionnelles devra faire l’objet d’une contractualisation entre la Région et l’État. C’est ainsi que, après avis notamment des partenaires sociaux, le PRDF se formalisera par la signature conjointe du président du Conseil régional, du préfet de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également