La Fédération de la formation professionnelle plaide pour la création d’un « droit universel à l’alternance » dans le cadre de la réforme de la formation

Pour la Fédération de la formation professionnelle (FFP), la future réforme de la formation professionnelle doit traiter « la question de l’alternance dans sa globalité et créer un droit universel à l’alternance, inscrit dans le Code du Travail ».

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 08 novembre 2013. Mis à jour le 12 mars 2019.

L’organisation professionnelle regrette en effet, dans un communiqué du 7 novembre, que la concertation sur l’apprentissage engagée par le gouvernement « se limite à l’apprentissage et laisse ainsi de côté les autres dispositifs d’alternance qui sont pourtant confrontés aux mêmes besoins de mise en cohérence ». Sur les propositions du gouvernement relatives au financement de l’offre d’apprentissage et de la collecte (voir notre article), la FFP « se réjouit d’avoir été entendue sur la sanctuarisation du principe de libre affectation de la taxe d’apprentissage par les entreprises, gage de visibilité et de liberté pour les entreprises sur leurs investissements en apprentissage ».…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également