La moitié des adhérents de la Fédération de la formation professionnelle considèrent le compte personnel comme une opportunité

À deux mois de la mise en œuvre de la loi du 5 mars 2014, la Fédération de la formation professionnelle (FFP) affirme que ses adhérents sont « en ordre de marche ». C’est le message délivré par les deux coprésidents de l’Observatoire économique de la fédération, Sylvie Petitjean et Christophe Quesne, lors de la présentation à la presse de sa 17e enquête annuelle, le 17 novembre.
Ce baromètre annuel, mené auprès des 400 adhérents de la FFP, expose les principaux indicateurs économiques de l’année écoulée et donne une vision de l’année à venir.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 18 novembre 2014.

Dans un contexte de relative stabilité de leur chiffre d'affaires en 2013, les adhérents de la FFP font preuve de détermination : 79 % d'entre eux ont développé des nouvelles fonctions en 2013 ; dont 42 % dans les fonctions commerciales, 22 % en recherche-développement ; 17 % en numérique et 16 % en communication. Cette mobilisation fait dire à Sylvie Petitjean que « les organismes investissent dans le capital humain pour répondre aux demandes croissantes des clients : il va falloir mieux former, moins longtemps, et de manière individualisée en utilisant les technologies numériques». La Fédération note avec satisfaction que 94 % de ses adhérents sont engagés dans une démarche…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform