La négociation sur la sécurisation de l’emploi devra articuler quatre grands domaines qui sollicitent la formation

Remis aux partenaires sociaux vendredi 7 septembre 2012, le document d’orientation pour la négociation nationale interprofessionnelle pour une meilleure sécurisation de l’emploi les invite à articuler leur négociation autour de quatre grands domaines issus des échanges qu’ils avaient eus lors de la Grande conférence sociale des 9 et 10 juillet derniers : la lutte contre la précarité sur le marché du travail ; l’anticipation des évolutions de l’activité, de l’emploi et des compétences ; le maintien dans l’emploi face aux aléas conjoncturels et les procédures de licenciements collectifs.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 10 septembre 2012.

Concilier la protection et l’accompagnement des salariés, en particulier les plus précaires et ceux dont l’emploi est menacé  avec les marges d’adaptation des entreprises pour développer ou préserver l’activité et l’emploi et un «  haut niveau de dialogue social  » dans les entreprises, tels sont les objectifs de la négociation nationale interprofessionnelle pour une meilleure sécurisation de l’emploi qui doit bientôt débuter. Michel Sapin, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, veut qu’elle emprunte la voie du « dialogue social » plutôt que celui de la « déréglementation » ou de la « sur-réglementation » et que celui-ci soit « loyal,…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également