La réforme fait souffler un vent de panique sur les professions libérales (UnaPL)

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 04 mars 2014.

À l'instar de l'Udes (économie sociale et solidaire) et de la FNSEA (agriculture), l'UnaPL, l'Union nationale des professions libérales, fait donc partie des organisations patronales « non représentatives » qui seront consultées par les pouvoirs publics à propos des futurs décrets d'application de la loi sur la réforme de la formation professionnelle ou sur la rédaction des listes des formations éligibles au CPF (Compte personnel de formation). « Pas de quoi sabrer le champagne », juge cependant Gérard Goupil, président de la commission des affaires sociales de l'organisation patronale qui voit dans la disparition du "0,9 %" mutualisé une « mauvaise affaire » pour l'UnaPL et partage…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters