La réforme vue par les négociateurs : un véritable tournant

Différents acteurs du champ de la formation professionnelle se sont réunis à l’occasion des deux «Journées techniques sur la qualification des jeunes et des actifs» organisées les Chambres du commerce et de l’industrie les 22 et 23 mai. Objectif de la deuxième matinée : faire le point sur la réforme 2014 avec, notamment, certains négociateurs de l’accord national interprofessionnel signé le 14 décembre dernier.

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 26 mai 2014. Mis à jour le 12 mars 2019.

Après un coup d'envoi donné à 10h par Patrice Guézou, directeur formation et compétences CCI France, Stéphane Lardy (FO), Marie-Andrée Seguin (CFDT) et Antoine Foucher (Medef) sont revenus sur l'adoption de la réforme qui marque un tournant dans le système français. « La loi du 5 mars 2014 marque un changement de paradigme. Les différentes réformes se sont succédé dans le passé sans instaurer un véritable changement. Celle-ci propose une reconstruction du système en se positionnant sur le besoin des acteurs. C'est aux organismes de s'y adapter ! », a fait valoir Antoine Foucher. Et le directeur des relations sociales, de l'éducation et…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également