« La trop forte mutualisation imposée par la loi nuit aux politiques de branches » (Robert Baron, vice-président d’Uniformation)

« L’administration a demandé à Uniformation de réfléchir a une structuration en branches de ses adhérents non signataires d’un accord de branche étendu. C’est un chantier qui ne sera pas évident à gérer. En effet, pour ce faire, il sera nécessaire d’identifier des champs ne se chevauchent pas avec d’autres, et ayant une taille suffisante pour ne pas favoriser l’accroissement du nombre de branches peu représentatives.» C’est ce que déclare Robert Baron, vice-président d’Uniformation, l’Opca de l’économie sociale, à l’occasion d’une conférence de presse organisé jeudi 5 juillet 2012 pour faire un point sur la collecte 2011 de l’organisme (voir notre article du jour), aux côtés Jean-Pierre Faucheux, président (CFTC) et de Thierry Dez, directeur général.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 09 juillet 2012.

Au cours de cette rencontre, tous trois sont revenus sur les différents chantiers en cours pour l'Opca et ses 21 branches, suite au rapprochement d'Uniformation avec Habitat formation, l’organisme collecteur des acteurs de la ville, et le Faf sécurité sociale au 1er janvier 2012. En effet, alors que le nouveau gouvernement s'est mis en place et que les partenaires sociaux se préparent depuis des semaines à la grande conférence sociale qui commence aujourd'hui, les Opca se font discrets. Et pour cause, depuis la finalisation des rapprochements, ils ont du pain sur la planche. Convergence RH, dévolution de patrimoine, réorganisation de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également