Laurence Parisot (Medef) propose le déblocage anticipé de 400 millions d’euros issus de l’ANI formation

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 19 février 2009. Mis à jour le 12 mars 2019.

La présidente du Medef Laurence Parisot a proposé mercredi 18 février, à son arrivée à l'Elysée, de débloquer « dès maintenant » pour « faire face à la crise » 400 millions d'euros sur les fonds prévus par l’accord national interprofessionnel du 7 janvier 2009 sur la formation professionnelle entre le patronat et les syndicats. Rappelant de récents accords « essentiels dans le champ social pour faire face à la crise », qui totaliseraient 1,5 milliard d'euros issus des entreprises « en année pleine, en théorie en 2010 », Laurence Parisot a préconisé de « mettre en oeuvre un certain…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également